la Cohorte XVIII Index du Forum
la Cohorte XVIII Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Les fermes de Löauden

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    la Cohorte XVIII Index du Forum -> Roleplay -> Le Monde
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Celania
Chef de la Guilde

Hors ligne

Inscrit le: 20 Mai 2010
Messages: 165
Localisation: France

MessagePosté le: Sam 17 Juil - 09:47 (2010)    Sujet du message: Les fermes de Löauden Répondre en citant

Les fermes de Löauden    
 
Histoire:    
 
Historiquement, la terre aujourd'hui connue sous le nom de "plaines de Löauden" était à l'origine la région de Farkmorth. Située au Nord-Ouest de la Forêt de Florienz, derrière les collines de Val-Moss, c'est là que s'étendait autrefois la nécropole de Maar-Kha'din. Ce lieu sanctuaire était à son âge d'or une ville sainte pour prier les ancêtres et entendre leur conseil. Certain dise même qu'au plus profond de la nécropole, sous son centre, se situerait le tombeau inviolé de l'un des premiers grands Dragons verts défenseurs de Florienz: le redoutable Cem'an Dthor (ou Cemenctor en langage humain).     
Toutefois, les âges urent raison du lieu saint, et la nécropole fut engloutie par la terre au fil des siècles. Ce n'est que durant les huit dernières décénnies que l'on retrouva la trace de son existence, lorsqu'un groupe de colons décida de s'établir sur cette terre fertiles pour y bâtir des fermes et des cultures. En effet, à peine établie, ils comprirent rapidement que la fertilité du sol était partiellement du à ce qu'il renfermait: des monceaux de tombeaux éventrés laissant cadavres et cendres se mêler à la terre pour la fertiliser. Cependant le plus gênant ne tarda pas à arriver: les mort-vivants. Il ne fallut pas longtemps aux colons pour comprendre que la nécropole disparue était devenue le terrain d'étude d'un nécromancien et de ses deux fidèles serviteurs, Asylh et Yhum, deux criminels déjà particulièrement recherchés dans la région.     
Ce n'est que cinq ans plus tard, alors que les colons continuaient de lutter pour garder leurs terres, ayant tout sacrifier pour venir s'y installer, que vint un chevalier errant du nom de Löare Udeïn, soit Löauden en langue humaine. Celui-ci se plongea au coeur de la nécropole enfouie, contre mort-vivants et serviteurs assoifés de sang, et tua les frères assassins, avant de défier le Nécromancien. Il remporta le défi, mais le nécromancien à l'agonie prophétisa son retour à la surface dans ses propres entrailles répandues sur le sol, et jura dans un dernier souffle de vie, que le chevalier ne verrait plus jamais le jour. C'est dans un rire sadique que le nécromancien quitta ce monde, et vit son ultime prédication se produire, car Löare ne remonta jamais à la surface, et mourut de fin et de soif dans les profondeurs souterraines.     
En hommage à son courage et à la délivrance qu'il apporta, les colons rebâtisèrent la région Löauden, avec la bénédiction du Duc.     
Mais malgré cela, la région reste toujours en proie régulière à des infestations de mort-vivants, bien que mineures. Ainsi, le mal des "Goules" s'est répandue plusieurs fois dans la région, et nombres d'enfants des fermes sont aujourd'hui devenus des monstres charognards qui vivent en reclus dans les tombeaux de surface qui bardent l'entrée de la véritable nécropole. Il arrive aussi que des apprentis nécromanciers et nécromanciens tentent d'y venir, mais ils ont souvent un accueil de fourches et de faux très dissuasif.    
 
... Cependant, une vieille légende court encore au sujet du devenir du chevalier de Udeïn. Mais pour cela, il faudra demander à un(e) ancien(ne), car pour l'heure, les Goules ont faim, et les cadavres ne suffisent plus.     
 
Bestiaire:    
 
* Goules (présence avérée, nombre inconnu pouvant aller jusqu'à une cinquantaine d'individus dans le pire des cas).    
* Potentielles présences de zombis ou de squelettes en faible nombre (si nécromancier ou nécromancien).    
* Possible présence d'un nécromancier ou d'un nécromancien (centre d'intérêt plausible: la nécropole et les secrets perdus du nécromancien originel).    
* Présence de Glompfs des plaines (verts), charognards.     
* Présence d'insectes sarcophages nettoyeurs (non-dangereux pour les vivants, sauf si inombrable).     
* Possible présence de fantôme(s) (pas nécessairement hostile(s)).    
 
 
Lieux:    
 
* Le village de Löauden'dar: petite bourgade située à quelques kilomètres de la nécropole enfouie, à proximité des collines de Val-moss. Protection faible, assurée par des paysans volontaires. Une palissade de bois encercle la grande maison commune où vive les trois anciens du village, et où les gens se réfugient en cas de besoin.     
* Les fermes: situées de partout dans les plaines environnantes, la plupart sont éloignées de la nécropole, mais les plus productives se situe quasiement au-dessus. Elles sont cependant les cibles privilègiées des attaques en raison de leur proximité avec les tombeaux de surface, derniers passages vers l'entrée menant à la nécropole. La plus proche se situe à quelques centaines de mètres d'un tombeau et est farouchement garder par une coalition de fermiers, dont la plupart ne sont mêmes pas propriètaires ou bénéficiaires de la ferme, chose rare dans le milieu paysan.     
* les tombeaux: séries de tombeaux espacés juste sous la surface, ils sont éparpillés sur des kilomètres et forment un talus allongé à la façon d'une barrière interdisant l'entrée de la nécropole enfouie.    
* (Donjon) Maar Kha'din: nécropole enfouie renfermant la tombe du dragon vert Cem'an Dthor premier gardien de Florienz, ainsi que les secrets perdus du Nécromancien (nom réel inconnu). Une légende locale parle aussi du destin du chevalier errant Löare Udeïn, mais il n'y a rien d'autre à ce sujet dans les archives de la Cohorte. L'entrée de la nécropole ne serait pas à proprement gardée de l'extérieur, malgré les tombeaux infestés à traverser. Cependant une rumeur veut que la nécropole soit encore gardée de l'intérieur par des serviteurs du Nécromancien.     
 
Problèmes actuels:    
 
* Troisième infestation de Goules faisant suite aux deux précendentes, il y a dix ans. Celle-ci serait la plus importante des trois, avec plusieurs dizaines de Goules déjà recensées.     
* Apparitions et phénomènes inexpliqués à proximité de l'un des tombeaux de surfaces, vraisembablement indépendants des Goules.    
* Rumeur parlant d'un zombi aperçu dans les environs des collines. Goule égarée ou possible présence d'un nécromancier ?    


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 17 Juil - 09:47 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Asmodee
Pyromane

Hors ligne

Inscrit le: 20 Mai 2010
Messages: 72
Localisation: Suivez l'odeur de brulé, vous trouverez...

MessagePosté le: Sam 17 Juil - 11:57 (2010)    Sujet du message: Les fermes de Löauden Répondre en citant

La journée semblais se terminée, et le soleil finissait de embraser de ses raies les volutes ambrés des fermes, et les habitants commençait à s'armer de fourches et autres si le besoin de survivre se faisait sentir. Asmodée était postée en l'air, sur le toit d'une bicoque. Assise à regarder les champs qui allaient surement bientôt être couverts de divers nécrophages. Car qui disait tombeaux ouverts, disaient souvent goules. Elle savait que bien qu'elle soient classées mort-vivants, elle n'était en fait qu'une bande de charognards maladifs, même si à l'occasion elle pouvaient être anthropophages. Cependant, elle sourit à la pensée de n'être pas comme les humains, et le fait d'être une démone la protégeais de certaines maladies humaines. Elle regarda alors dans la pénombre grandissante de la ferme, et sourit avant de lever les yeux au ciel.

"Tu peux sortir, Celania... les habitants sont cloitrés chez eux, et les goules te repérerons dans le noir... d'autant que les ombres vont devoir disparaitre quand je vais me battre... contrairement à toi, j'ai pas Nyctalopie..."
_________________


Revenir en haut
Celania
Chef de la Guilde

Hors ligne

Inscrit le: 20 Mai 2010
Messages: 165
Localisation: France

MessagePosté le: Dim 18 Juil - 10:52 (2010)    Sujet du message: Les fermes de Löauden Répondre en citant

"Ce n'est pas des Goules dont je me cachais, mais des villageois. J'ai horreur de travailler en me sentant observée."

Ses yeux d'un verts de jade scrutèrent à nouveau l'horizon. La nuit était là. Ce n'était plus qu'une question de minutes.

"Ca va être l'heure", siffla-t-elle entre ses dents en sortant de la pénombre d'un toit de chaume.

---------

[Un peu plus tôt dans la journée]

Célania et Asmodée étaient arrivées au village de Löauden'Dar dans le milieu de l'après-midi pour rencontrer les trois anciens, dont l'appel à l'aide émanait. Ceux-ci les avaient reçu avec une humilité qui faisait défaut aux autres villageois, dont les regards curieux et parfois gênants déshabillant de la tête aux pieds les deux amies. Ils n'avaient pas mesurés ô combien ils avaient frôlés le désastre en faisant cela, mais les deux aventurières s'étaient retenus de les corriger...
Elles avaient pris place dans la grande salle, autour de la table commune. En face d'elles se tenaient les trois anciens, dont l'un était une vieille femme, et à leurs côtés siègeaient deux paysans à la carrure imposante et aux visages amers. Sans nul doute les meneurs à la nuit tombée.

Ancien Mactoh: "Merci d'avoir répondu à notre appel. Le duc nous fait la sourde oreille depuis des mois et refuse de mobiliser des hommes pour éradiquer ce mal une bonne fois pour toute. Ils n'ont pas l'air de comprendre en ville que sans nous les greniers seront rapidement vides."

Ancienne Fartuu: "Nous représentons plus d'un tier des réserves de nourriture de la ville, mais notre argent part trop vite pour que nous puissions prospérer."

Ancien Artemn : "Ces goules sont un véritable fléau, et tout ce que nous possèdons disparait à cause d'elles. Elles contaminent nos enfants et tuent nos gens, sans parler du bétails et des dépenses colossales pour essayer de les tuer."

Ancien Mactoh: "Cette invasion est la plus grande que nous n'ayons jamais vu, et je crains que cette fois nous ne soyons impuissants sans votre aide."

Célania frottait son poignard d'un enduit brunâtre depuis le début de la conversation. Elle leva un oeil perçant sur les anciens, et se contenta de dire d'un ton neute:

"Lieu, nombre et heure." 

L'un des deux payans posa une carte sur la table et la déroula devant les deux amies.

Mot'an: "Elles sortent toujours quelques minutes après la tombée de la nuit, lorsque les premières étoiles apparaissent. Pour l'instant, elle attaque toujours du même côté, ici."

Son doigt pointa une ferme baptisé "ferme de l'Audion".

"Le propriètaire ?"

Mot'an tourna un oeil silencieux vers une femme épleuré qui n'avait pas quitté le fond de la pièce.

"Sa veuve. Les goules l'ont emportés il y a de cela une lune déjà. On a toujours par retrouvé son corps."

Célania pariait qu'il ne le retrouverait pas de toute façon. Soit il avait été dévoré vivant, soit il était devenu une goule, et serait alors méconnaissable.

Mot'an: "Quant à leur nombre, elles sont environ deux douzaines chaque nuit, et elles attaquent toujours le bétail en premier."

L'elfe noire acquiessa. Puis elle se mit à faire luire les reflets noirâtres de sa lame dans la lumière tamisée de la pièce.

"Cinquante mille pièces d'or pour nous deux", fit-elle d'un ton sans émotion.

Le second paysan paru s'étrangler d'indignation, mais l'ancien Artemn lui imposa le silence:

"Ca ira. Les Goules nous coûterons bien plus à long terme, et le danger et réel. Va pour cinquante mille."

Les deux autres anciens acquiescèrent.

"Alors nous nous occupons de ses Goules", ajouta Célania en se levant. "Nous nous verrons lorsque leurs cendres fertiliseront vos terres."

Mot'an: "Je serais avec mes hommes pour vous aider."

"Inutile. Vous restez en arrière garde. Ne prenez pas de risque tant que les Goules ne débordent pas la ferme."

---------- 

La nuit était maintenant tombée, et des grognements lugubres ne tardèrent pas à s'élever depuis les tombeaux.

"Trois cents mètres", dit doucement Célania à Asmodée. "Elles inspectent le terrain."

Et elle-même en fit de même en posant sa main sur le large cercle de feuilles et d'herbes mortes tracé au sol. Les goules se déplaçaient comme les primates, et prenaient un appui maximum sur leurs jambes, car même si elles semblaient frêlent, la puissance musculaire nécessaire à leur vitesse de déplacement suffisait largement à passer au travers de ce piège. Un piège simple et vieux comme le monde, mais qui avait toujours son utilité. Placée à vingt mètres devant la ferme, la fosse remplie de pieux recouvrait une dizaine de mètre de longueur, sur environ un mètre de profondeur. Juste de quoi les occuper un peu.

Célania esquissa un sourire et repartit se placer sur le toit près d'Asmodée.

"Deux cents mètres. Elles vont passer à l'attaque."

Ses yeux se plissèrent, et tandis qu'elle encochait deux flèches en même temps, elle siffla entre ses dents:

"Deux douzaines mon oeil... elles sont plus de trente."


Revenir en haut
Asmodee
Pyromane

Hors ligne

Inscrit le: 20 Mai 2010
Messages: 72
Localisation: Suivez l'odeur de brulé, vous trouverez...

MessagePosté le: Lun 19 Juil - 21:14 (2010)    Sujet du message: Les fermes de Löauden Répondre en citant

Asmodée ouvrit légèrement la main, et les pointes des flèches de l'elfe déjà encochée se mirent à rougir, puis prirent feu, permettant des dégâts supérieurs, ainsi qu'une légère cicatrisation de la plaie, rendant la flèche horriblement douloureuse à retirer, si tenté est qu'on survive assez longtemps pour cela.

"3...2...1..."

A la fin du décompte, un mur de flamme s'alluma, le feu montant à hauteur d'homme. Surprise, la première ligne de goule se retrouva à gesticuler en prenant feu, se débattant dans les flammes, frappant aléatoirement autour d'elle, touchant parfois leurs congénères dans un mouvement de panique. Quatre goules étaient ainsi hors de course, leur corps incandescent et leurs yeux brulés ne les tuant pas totalement, mais diminuait grandement la menace qu'elles représentaient. Ensuite la seconde vague se stoppa à la vision du sort "Sceau du Pyro-rempart d'Asthi'r" juste sur le piège que les autres avaient traversés en tirant parti de leur manque de poids. Cependant s'arrêter dessus les firent tomber dans le chausse-trappe de Célania, transperçant les quelques goules qui tombèrent dedans.

Asmodée eut un petit rictus.

"Tellement prévisibles... celle-ci sont matures... les plus jeunes ne seraient pas tombées dans le piège si facilement... entre le piège physique et le piège magique, ça fait une bonne poignée de tracas en moins."


Son visage devint alors plus sérieux à la vue du nombre de goules qui se cachaient encore dans l'ombre, mais que les flammes du mur révélaient maintenant.

"Oulah... oui, effectivement, il y en a plus que prévu... couvre moi un moment, je prépare mon assaut."

Elle ferma alors les yeux. Lentement, mais surement, une aura magique s'éleva d'Asmodée. Elle était en train de concentrer sa puissance au maximum, mais cela prendrait du temps. Il allait donc falloir que Celania la couvre durant la préparation.
_________________


Revenir en haut
Celania
Chef de la Guilde

Hors ligne

Inscrit le: 20 Mai 2010
Messages: 165
Localisation: France

MessagePosté le: Mar 20 Juil - 10:03 (2010)    Sujet du message: Les fermes de Löauden Répondre en citant

Deux flèches. Deux traits ardents dans l'obscurité. C'était là tout l'avantage avec les goules, lorsqu'elles vivaient en bande, elles avaient la fâcheuse tendance de se mettre en binômes. Fâcheuse pour elles lorsqu'elles recueillaient le fruit d'un tir bien ajusté.
Les deux goules furent fauchés par l'impact, roulant au sol en s'embrasant comme des fétus de paille. Célania esquissa un sourire satisfait. Les flammes magiques de la démone avait parfaitement remplie leur office. Elle n'en espérait pas moins de son amie.

Une goule tenace chargea au travers du mur de flammes faiblissant, mais reçut une flèche en pleine tête dès qu'elle fut de l'autre côté. Juste de quoi refroidir les ardeurs de ses compagnes le temps d'un petit tour de passe-passe.
L'elfe noire n'était pas mage, mais elle connaissait bien la chimie. Et quoi de mieux pour animer un peu la fête qu'un peu d'huile sur le feu ?


Le mur de feu avait déjà presque perdu toute sa force, et une troisième vague de goules se préparaient à l'assaut. L'archère lança la flasque en direction des deux cadavres qui se consumaient près d'elles. L'effet fut immédiat: Un violent retour de flammes recrouvit la zone sur plusieurs mètres, recouvrant certains goules à proximité d'une huile gluante et ardente. La panique fut totale et les survivantes reculèrent en geignant et crachant de rage.

"Au tour de ces vicieuses demoiselles maintenant..."
Siffla Célania en opérant un demi-tour sur le toit.

Elle décocha un trait bien placée sur une goule qui se glissait sournoisement par l'arrière de la grange. Mais les autres qui l'accompagnaient n'avaient pas dis leur dernier mot et se ruèrent en rang éparpillé vers le toit.


"Il est temps de se salir un peu les mains", laissa échapper l'elfe noire sans le moindre plaisir.

Elle dégaina son poignard encore chuintant de poison et chargea en direction des trois autres assaillantes pour donner un peu de répit à Asmodée.


#La femelle. Il faut que je tue la femelle et les deux mâles seront plus vulnérables.#

Lame au clair, elle se jeta en glissade sur le toit, droit sur la plus imposante des trois goules.

"Je vais t'apprendre ce qu'est un mal de tête!"
Lança l'archère.

Le poison psychotrope luisit sous l'éclat de la lune. Le corps à corps était engagé.


Revenir en haut
Asmodee
Pyromane

Hors ligne

Inscrit le: 20 Mai 2010
Messages: 72
Localisation: Suivez l'odeur de brulé, vous trouverez...

MessagePosté le: Mar 20 Juil - 13:14 (2010)    Sujet du message: Les fermes de Löauden Répondre en citant

Malgré tout ce joyeux massacre, Asmodée gardais les yeux fermés. Totalement immobile sur le toit, elle concentrait son mana, la puissance astrale qui permettait de lancer des sorts.

Soudain, elle ouvrit les yeux, et l'atmosphère se fit tout de suite plus lourde. Une sorte de bouffée de chaleurs s'éleva dans la zone, et même Célania devait en ressentir les effets. Asmodée se mit alors à psalmodier des mots en langue démonique, impossible pour quiconque dans la zone de les reconnaitre, puisqu'elle était la seule démone ici. A ses pieds, des runes apparurent, comme écrites en lettres de sang, luisant à la lueur de la lune.
Puis, Asmodée se mit à parler en commun.


"Arcane démonique de niveau 4. Invocation de démon des cendres!"

Le mur de flamme maintenant éteint, un nuage de poussière se souleva parmi les braises subsistantes. Celui-ci se rétrécit, puis devint compacte. Les braises se rassemblèrent toute à hauteur d'homme, puis le nuage éclata. Au milieu de celui-ci, se trouvait un être aux couleurs de la nuit. Grand, fort et musculeux, les yeux couleur de braises. Un familier démoniaque, docile à son maitre, mais mortel à ses ennemis. De longues griffes lui ornaient les mains, et de son corps noir émanait une chaleur suffocante. Celui-ci se retourna alors et se jeta sur les goules. D'un coup de griffe, il en coupa une en deux, et une seconde se jeta dans son dos pour le mordre, mais à peine l'eut elle touché, qu'il lui attrapa la tête et la fit exploser en la broyant dans ses griffes puissantes.

Asmodée pose un genou à terre, respirant difficilement. Un sort de niveau 4 était encore trop puissant pour la démone, et sa vue se troubla légèrement.


"Célania... j'ai besoin d'un appui au corps à corps... j'ai du mal à bouger... j'ai utilisé trop de mana d'un coup, ça me fait tourner la tête..."
_________________


Revenir en haut
Celania
Chef de la Guilde

Hors ligne

Inscrit le: 20 Mai 2010
Messages: 165
Localisation: France

MessagePosté le: Mar 20 Juil - 20:12 (2010)    Sujet du message: Les fermes de Löauden Répondre en citant

Célania glissa entre les jambes de la créature, pointa sa lame droit vers son abdomen. Mais celle-ci malgré tout son poids se dégagea de justesse en bondissant de côté. Roulant pour se redresser, l'elfe noire reprit son équilibre, garde haute, prête à essuyer une contre attaque. Ce ne fut pas celle qu'elle espérait: une autre goule, plus petite -sans doute un mâle- se jeta sur elle en grognant. Toutefois elle se tut presque aussitôt tandis que le poignard lui sectionnait la gorge et les cordes vocales.
Un flot de sang noirâtre éclaboussa le toit, et le nécrophage roula à bas de la grange en se vidant de toute substance en un torrent sanglant.

La femelle avait fait volte face, tandis que l'autre mâle attendait son signal, tiraillé entre l'efle noire et la démone. Un manque d'initiave heureux tant son amie était vulnérable. Il fallait donc les occuper.

Mais soudain une vague de chaleur recouvrit le toit, et celui-ci se mit à vibrer. Réagissant immédiatement, l'archère s'agrippa à une poutre et se masqua le visage. Les goules n'eurent pas ce réflexe. Un nuage de cendres et de fumée recouvrit toute la zone, projeta un voile opaque et brûlant sur le toit. Cela ne dura qu'une seconde à peine, mais ce fut suffisant pour Célania qui s'élança droit sur la goule. Le poignard le transperça la cage thoracique de part en part, juste en-dessous de l'esselle, paralysant son bras tandis que la pointe atteignait le coeur.  Un coup de pied circulaire dans les chevilles de la créature acheva de la faire basculer à la renverse, l'envoyant rejoindre ses congénères défuntes au bas de la grange. Célania leva les yeux sur la dernière survivante...

... la femellle ! Celle-ci avait réussit à s'esquiver, laissant le mal se faire poignarder dans la confusion. Elle courait maintenant droit sur Asmodée, dont les forces amoindries l'avaient laissés complètement vulnérable.

Pestant de rage, l'elfe noire tentant le tout pour le tout, n'ayant pas le temps de la rattraper, et lança le poignard de toutes ses forces.

Celui-ci atteignit la goule en pleine épaule, la clouant aussi sec dans sa course. Sa tête se cogna violement sur le toit, à quelques pas de la démone. Mais la créature était encore bien vivante.

"Tiens bon Asmodée !"


Revenir en haut
Asmodee
Pyromane

Hors ligne

Inscrit le: 20 Mai 2010
Messages: 72
Localisation: Suivez l'odeur de brulé, vous trouverez...

MessagePosté le: Mar 20 Juil - 23:27 (2010)    Sujet du message: Les fermes de Löauden Répondre en citant

Le golem de cendre tenait la ligne de front avec une puissance peu commune, ce qui reflétait bien la quantité de mana utilisée pour l'invoquer. Ses coups envoyaient les goules voler dans les airs pour s'écraser violemment contre les arbres au loin. Plusieurs d'entre elles furent démembrées soit par le colosse, soit par le choc. Les autres se faisaient totalement broyer par la créature massive, qui utilisais depuis quelques minutes le corps inerte d'une goule pour augmenter son allonge d'une main tandis que la seconde s'abatais sur ses opposants comme un marteau sur un clou.

Alors que Célania se trouva temporairement désarmée, Asmodée psalmodia quelques mots en commun démoniaque, et la créature de cendre se retourna vivement. Elle chercha une seconde autour d'elle, puis déracina un piquet qui délimitais la barrière du terrain. Pendant ce temps, une jeune goule rampait depuis quelques temps en s'avançant de Célania dans l'ombre pendant que les deux autres l'attaquaient. Elle avais fait le tour pour éviter le démon de cendre, et fit soudain un bond sur Célania. Bond qui n'atteint jamais sa cible, vu qu'elle fut fauchée en plein vol par le piquet fraichement déraciné par le démon. Celui-ci l'empala contre un mur, l'épinglant comme un papillon et lui transperçant le torse. Puis le démon s'en retourna à son carnage. La démone, elle sourit.


"Je me disais bien que quelque chose bougeais dans l'ombre..."
Dit elle dans un soupir fatigué.

_________________


Revenir en haut
Celania
Chef de la Guilde

Hors ligne

Inscrit le: 20 Mai 2010
Messages: 165
Localisation: France

MessagePosté le: Mer 21 Juil - 09:33 (2010)    Sujet du message: Les fermes de Löauden Répondre en citant

Alors que la massive femelle sifflait de douleur en griffant le toit, un piquet fusant droit sur Célania, passant de justesse par-dessus son épaule. Le grognement étouffé qui s'en suivit fit tourner la tête à l'elfe : une autre goule venait de se faire empaler sur l'écurie d'en face. Un tir bien ajusté qui lui avait évité des ennuis de justesse.
Mais tandis qu'elle prenait conscience de cela, la femelle goule se redressait maladroitement pour ramper jusqu'à Asmodée. La démone, trop affaiblis, n'avait aucune chance contre cette créature massive et enragée, même blessée.


Prise d'un accès de rage, Célania se mit à bondir droit sur la goule et se jeta toute entière sur son dos. Son faible poids parvint à peine à faire fléchir la goule, mais lorsqu'elle agrippa de nouveau le manche de son poignard, sa main décrivit un demi-tour sec, retournant violemment la lame dans la plaie. La créature nécrophage poussa un hurlement de douleur et lança son autre bras en arrière pour attraper l'intruse. Profitant de la faille, l'elfe noire enfonça son pouce droit sous l'esselle répugnante de la créature. Malgré le dégoût de son geste, la chair y était plus tendre, et son pouce se logea droit entre son épaule le muscle pectoral. Dans un cri de rage terrible, son ongle griffue pénétra complètement la chair de la goule, paralysant aussitôt le bras de celle-ci. Déséquilibrée, la femelle tomba tête la première contre le toit, et d'un coup bien ajustée, Célania enfonça son poignard plus profondément, jusqu'à enfoncé la garde dans son épaule. La lame se planta dans la toit de l'autre côté de sa cage thoracique comprimée.

"Tu aimes ce poison, n'est-ce pas ?"
Siffla sournoisement l'archère à l'oreille de la goule.

La créature se mit à geindre et gémir en agitant la tête. Le psychotrope commençait à lui faire effet, et sa tête la faisait souffrir à mort. Le flot de sang qui sortit de sa bouche témoigna finalement de son agonie.
Puis plus rien. La masse molle et inerte de la massive femelle s'écroula de tout son poids sur le toit. L'elfe noire se retira, et laissa le corps rouler jusqu'à terre, au milieu des autres cadavres de goules.


Ne prenant pas le temps de reprendre son souffle, elle vint se poster directement à côté d'Asmodée pour s'assurer qu'elle allait bien, et reprit son arc dans la foulée, balayant rapidement le toit du regard:
Les autres goules étaient en déroute. La créature invoquée les abattait comme des mouches, et après leurs dernières tentatives ratées, celles qui l'avaient contournées par les écuries furent prises de panique en voyant les cadavres, dont celui de leur plus imposante femelle.
Célania décocha tout de même une flèche dans une goule en contrebas, faisant du même coup comprendre à ses congénères l'étendu du danger. Celles-ci se dispersèrent et regagnèrent la direction des tombeaux, en essayant tant bien que mal d'éviter le démon de cendre, qui en faucha tout de même deux au passages.


"On va pourvoir souffler un peu..." soupira l'archère en abattant une dernière goule dans le dos.

Elle s'assura que tout danger fut écarté, puis se laissa tomber à côté de son amie. Une petite poignée de goules avaient réussis à s'échapper, cinq ou six tout au plus, mais les faits étaient là: le devant de la grange était jonché de cadavres de goules, certaines dans un état trop lamentable pour encore être identifiable comme telle.
Des dizaines de cadavres...

Célania éclata d'un rire nerveux.


Revenir en haut
Asmodee
Pyromane

Hors ligne

Inscrit le: 20 Mai 2010
Messages: 72
Localisation: Suivez l'odeur de brulé, vous trouverez...

MessagePosté le: Jeu 22 Juil - 15:50 (2010)    Sujet du message: Les fermes de Löauden Répondre en citant

Le golem avais fini son carnage. Il se tourna alors vers Asmodée et Célania, grognant avant de prononcer quelques paroles en commun démonique. Asmodée lui répondit, puis ils rirent tout deux, le rire du démon de cendre était lourd et caverneux. Puis le démon disparut, alors qu'Asmodée reprenait son souffle.

"Bon... on fait quoi, maintenant? On part à la chasse au goules? Il doit en rester quelques unes en panique qui courent dans le coin..."


Elle se redressa alors, bien qu'un peu difficilement.

"En tout cas, les gens de ce village vont m'en vouloir... déjà qu'ils me regardaient de travers cet après-midi... la j'ai complètement ruiné la récolte de cette année..."


Elle se rassit, profitant d'un petit repos.

"En tout cas je suis fière de moi... invoquer un démon des cendres c'était pas facile... mais la prochaine fois je canaliserais plus de mana... je suis tombé à court plus vite que prévu... et les arcanes démoniques sans mana c'est dangereux..."
_________________


Revenir en haut
Celania
Chef de la Guilde

Hors ligne

Inscrit le: 20 Mai 2010
Messages: 165
Localisation: France

MessagePosté le: Jeu 22 Juil - 18:38 (2010)    Sujet du message: Les fermes de Löauden Répondre en citant

Célania se fendit d'un sourire en s'appuyant en arrière sur ses deux mains. Elle leva la tête au ciel, profitant des premières étoiles. Les cieux étaient si calme et distant, eux...

"C'était une très belle invocation Asmodée. Et ne t'en fais pas pour leur récolte. Je crois qu'ils n'en auraient pas eu de toute façon avec ces goules..."

Ses yeux s'assombrirent.

"...mais cette femelle..." Continua-t-elle presque pour elle-même.

Elle se retourna finalement et glissa le long du toit jusqu'au cadavre de la massive créature. Dnas le tumulte du combat nocturne, elle n'avait pas distinguée précisement les traits de la créature, mais quelque chose la chiffonnait.
Mais quoi ?

Soudain la réponse lui apparu, et ses sourcils se froncèrent.

"Katshra*..." Siffla-t-elle entre ses dents.

Katshra : "merde !" en elfe noire.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:24 (2018)    Sujet du message: Les fermes de Löauden

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    la Cohorte XVIII Index du Forum -> Roleplay -> Le Monde Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com