la Cohorte XVIII Index du Forum
la Cohorte XVIII Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

[Ville] On ne touche pas à la Famille...
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    la Cohorte XVIII Index du Forum -> Roleplay -> Ville
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Asmodee
Pyromane

Hors ligne

Inscrit le: 20 Mai 2010
Messages: 72
Localisation: Suivez l'odeur de brulé, vous trouverez...

MessagePosté le: Mar 1 Juin - 21:43 (2010)    Sujet du message: [Ville] On ne touche pas à la Famille... Répondre en citant

Asmodée s'y attendais un peu. Elle avais déjà croisé des trolls, et elle connaissait la résistance de ceux-ci au feu. Alors qu'elle pensais à un plan de bataille, une main de la taille d'une targe traversa la fumée. La jeune démone eut juste le temps de mettre ses bras en croix devant elle pour tenter d'encaisser l'attaque, qui ne manqua cependant pas de lui offrir un vol plané à travers la place en feu, ainsi que de profondes marques sur les avant-bras. Atterrissant tant bien que mal avec une roulade, Asmodée laissa échapper un grognement haineux et ses ailes se déployèrent. Elle fit alors un bond immense qui la fit disparaitre dans la fumée d'un incendie naissant.
Dans son vol, elle parvint à atteindre les toits, sachant que voler plus haut serais donner une cible aux archers de la garde. C'est donc depuis le toit que le feu d'artifice commença. Une fois postée, la démone commença à pilonner le sol à coups de boule de feu. Elle savait que le troll ne serais pas aussi affecté qu'un humain, mais l'accumulation de petits dégâts en viendrais surement à bout.

_________________


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 1 Juin - 21:43 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Glopi
Soldats

Hors ligne

Inscrit le: 25 Mai 2010
Messages: 52

MessagePosté le: Mar 1 Juin - 22:21 (2010)    Sujet du message: [Ville] On ne touche pas à la Famille... Répondre en citant

Une explosion retenti dans l'enceinte de la ville, les derniers compagnons restant dans la cave levèrent tous la tête vers le plafond, chacun se posant des question sur l'origine de ce bruit.
Se précipitant dans la cour du château, Glopi put voire la rougeur des flammes illuminer la nuit... Le vent porta le son de nombreuses autres petites explosions.

-"Quelqu'un se bat et ça tape fort..."

Se retournant pour voir si ses compagnons de la guilde l'avais suivis il enchaina.

-"L'ennui c'est que tous ça viens de la place D'ocMaurt ou du moins dans son secteur"


Le mage pris un air grave et s'adressa au membres de la guilde

-"Je ne crois pas en la coïncidence, une attaque sur notre château suivie d'une série d'explosion, tout ça si peu de temps. Nous devons aller voire ce qu'il se passe pour tirer cette histoire au claire !!!"
-"Cependant je ne souhaite pas risquer ma vie dans ce quartier car nous n'avons pas eu le temps de nous préparer correctement, je vous propose donc d'y aller furtivement et séparément, chacun de nous essayant de glaner des informations sur l'origine de cette explosion ainsi que sur ce fameux S.U"


Cherchant un signe d'approbation ou autre réaction glopi scruta chacun droit dans les yeux. Il pouvait lire l'envie de chacun d'aller au plus prêt du combat et cela l'inquiéta

Espérant que ses amies n'oublierais ses recommandations, il abaissa ça capuche grise au niveau de ses yeux et parti en courant en direction de la plus proche ruelle.
Déjà ça silhouette disparaissais dans la nuit, donnant l'impression de voler au dessus des pavés.

Au loin raisonnai toujours le bruit du combat....


Dernière édition par Glopi le Mar 1 Juin - 22:55 (2010); édité 1 fois
Revenir en haut
Celania
Chef de la Guilde

Hors ligne

Inscrit le: 20 Mai 2010
Messages: 165
Localisation: France

MessagePosté le: Mar 1 Juin - 22:28 (2010)    Sujet du message: [Ville] On ne touche pas à la Famille... Répondre en citant

Sproc d'Uedrag hurla de rage en voyant sa cible lui échapper. Manqué ! Il avait espérer l'enfoncer six pieds sous terre, mais malgré sa frêle allure, la démone avait su encaisser son coup. Qu'à cela ne tienne, il n'avait pas dit son dernier mot !

- "J'te remets ma mignonne ! Je sais qui tu es !" Pesta-t-il en la recherchant parmi les flammes et la fumée. "Montre-toi ! J'te promet que j'te renverrais à ta minable p'tite bande !"

Soudain, une boule de feu fusa d'un toit et vint le frapper en plein torse. Dans un rugissement de douleur, le troll se retrouva projeté sur une étale proche, le pourpoint en lambeaux et la peau roussie par les flammes. Il poussa un feûlement haineux et se redressa presque aussitôt, plus énervé que jamais. Mais déjà une autre boule de feu filait sur lui.

- "Viens ici toi !" Vosciféra-t-il en attrapant un Gretchin tremblant de peur, qui s'était recrocvillé non loin.

Une fraction de seconde, et le malheureux esclave se retrouva en première ligne pour recevoir le projectile. La créature volant en éclats dans une explosion de sang et de chair brûlée. Le visage encore dégoulinant des restes de son bouclier vivant, Sproc scruta les toits de ses yeux furieux.

- "J't'ai trouvé..." Siffla-t-il pour lui-même entre ses dents.

S'emparant aussitôt d'une planche défoncée de l'étale, il la jeta de toutes ses forces en direction des toits, faisant des copeaux de bois des projectiles mortels. Ratant son premier jet, il eut toutefois le temps d'éviter une autre boule de feu. Cette fois il riposterait coup pour coup !

- "J't'aurais démone !" Ragea-t-il en se protégeant tant bien que mal  d'une quatrième boule de feu.

Il attrapa un Snotling paniqué qui courait en tout sens pour s'échapper de la place en feu, et le lança sans ménagement comme un projectile vivant.

- "...toi et toute ta satané Guilde !" Continua-t-il de plus belle alors que la petite créature s'écrasait sur une cheminée dans un cri désespéré.

Il reçut pour seul réponse une souffle de flammes qui vint lui brûler l'épaule gauche. Mais au même instant, son autre bras projettait avec une force démesurée un pavé de la rue. Celui-ci, filant comme une flèche en direction du toit, briserait tout sur son passage...

[ Asmodée viendra-t-elle à bout du troll furieux au milieu de ce théatre de fumée et de sang ? Ou quelqu'un parviendra-t-il à lui porter assistance ? Le temps presse, car [color=#ff0000]la garde a été alertée et se rassemble[/color] en vue de prendre la place d'Ocmaurth ! Il ne reste qu'un court répit avant leur arrivée. ]


Dernière édition par Celania le Mar 1 Juin - 22:34 (2010); édité 1 fois
Revenir en haut
Anton
Chef de Guerre

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mai 2010
Messages: 63
Localisation: La Taverne pour boire un coup

MessagePosté le: Mar 1 Juin - 22:32 (2010)    Sujet du message: [Ville] On ne touche pas à la Famille... Répondre en citant

Courant vers une place que la fumée lui indiquait
se dépéchant, il arriva dans une place où se trouvait un Troll qui se faisait bombarder par des boules de feu il regarda d'où venait ces boules de feu... et vit Asmodée ! perché sur un toit, il fixa ensuite le troll et fronça les sourcils

-"Alors c'est toi qui ennui notre pyromane adoré ?!" cria-t-il au troll

Il dégaina alors son épée et son bouclier puis fonça dans le tas !

-"RAHHH !!!!!!!!!!!!!!! Tu va mourir Troll !!!!"

il sentit alors un rage infini l'envahir, et oui voila ce que c'est de s'inquiété pour ses compagnons et de vouloir les protéger à tous prix !
_________________
Lok'tar Ogar ! Pour la Cohorte !


Revenir en haut
Skype
Celania
Chef de la Guilde

Hors ligne

Inscrit le: 20 Mai 2010
Messages: 165
Localisation: France

MessagePosté le: Mar 1 Juin - 22:58 (2010)    Sujet du message: [Ville] On ne touche pas à la Famille... Répondre en citant

Avant même d'avoir pu voir si son projectile avait fait mouche, Sproc fut violemment heurté par un Orc. Celui-ci, comme sorti de nulle part, l'avait touché de plein fouet dans le dos. Hélas il en fallait plus pour entailler l'épais cuir d'un troll, même si toutefois, le choc l'avait fait vasciller jusqu'à mettre genoux à terre.

Une chose de plus qui mettait le troll hors de lui !

La riposte fut immédiate et d'une violence inouïe. Usant des dernières forces de son bras, jusqu'à la rupture, il frappa d'un revers puissant, envoya le nouvel assaillant rouler plusieurs mètres en arrière, heureusement sans dommage : son propre bras avait heurté le bouclier dans un choc terrifiant, et le troll enragé contemplait maintenant son propre sang chuintant au travers de ses plaies.
Mais s'il venait de s'offrir quelques secondes de répit vis à vis de l'orc, il avait aussi négligement présenté son dos à la démonette !

...si tenté que celle-ci ait survécu à son dernier projectile.

[La prochaine action est aux seules mains d'Asmodée. Aurait-elle survécu ?] 


Revenir en haut
Asmodee
Pyromane

Hors ligne

Inscrit le: 20 Mai 2010
Messages: 72
Localisation: Suivez l'odeur de brulé, vous trouverez...

MessagePosté le: Mar 1 Juin - 23:33 (2010)    Sujet du message: [Ville] On ne touche pas à la Famille... Répondre en citant

Asmodée avais commencé un pilonnage quasi-aérien avec efficacité. Les boules de feu pleuvaient, et le troll semblait avoir du mal à répliquer. Cependant un pavé envoyé par se dernier traversa la façade d'une maison, maison sur laquelle Asmodée se tenait. La bicoque déjà fragilisée par des flammes qui en dévorais les fondation s'écroula à moitié, entrainant la démone dans sa chute.
C'est à travers un pic d'adrénaline que celle-ci eut l'impression de voir le temps se ralentir. Le troll lui tournais le dos, mais elle ne pouvais pas le viser pour le moment. C'est alors que de la colère naquit une idée dangereuse.

Asmodée créa une explosion dans ses mains, explosion qui la projeta en direction de son adversaire. Elle eut juste le temps de lancer un autre sort avant l'impact.


"Manteau de flammes!"

Le corps de la mage de feu se couvrit de flammes magiques avant que le projectile vivant dont elle avais fait son corps ne frappe violemment le dos de la créature massive. Asmodée ne put pas voir les dégâts occasionné à cause d'un pic de douleur. Au moment du choc, on entendis un craquement sec. C'était celui du bras droit de la démon qui avais cédé tant le choc avec la montagne de muscle était violent.

Après l'impact, son élan la renvoya en arrière, et elle roula sur le coté, se tenant le bras dans un mouvement de reflex pour parer la douleur. Elle fit quelque tonneau et roula dans les débris d'un étal, visiblement brisé par le troll en colère.

_________________


Revenir en haut
Anton
Chef de Guerre

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mai 2010
Messages: 63
Localisation: La Taverne pour boire un coup

MessagePosté le: Mer 2 Juin - 08:44 (2010)    Sujet du message: [Ville] On ne touche pas à la Famille... Répondre en citant

Malgré le choc qui l'envoya quelque mètres plus loin, il ne renonça pas. Il se releva et rentra dans la tas une nouvelle fois ! sa rage était d'autant plus grande qu'Anton serait incontrôlable si le combat ne s'arrete pas rapidement

-"RAAAAAAAHHH !!!!! Je vais te découper en rondelle troll hideux !!!!!!!!!!!"

le combat sera-t-il stopper avant qu'Anton ne devienne incontrôlable ?

_________________
Lok'tar Ogar ! Pour la Cohorte !


Revenir en haut
Skype
Celania
Chef de la Guilde

Hors ligne

Inscrit le: 20 Mai 2010
Messages: 165
Localisation: France

MessagePosté le: Mer 2 Juin - 14:13 (2010)    Sujet du message: [Ville] On ne touche pas à la Famille... Répondre en citant

Le choc fut sourd ; terrifiant.

Alors que l'orc chargeait de nouveau en beuglant, un tourbillon de flammes s'écrasa sur la place, couvrant dans une explosion ardente les trois protagonistes. Le temps sembla suspendre son vol tant la violence du choc fut puissante. Un voile de feu couvrit le sol, tandis qu'une épaisse fumée noire envahissait l'air. Un souffle grondant se propagea alentour, soufflant les Snotlings paniqués comme des fêtus de paille.

Puis se fut le silence.

Lorsque les premiers grésillements revinrent, la place n'était plus qu'un chaos d'étales en feu. Les craquements du bois se consummant ramenèrent l'orc à lui. Il se releva en toussant, le visage noircis de suie, et l'armure encore fumante. Son bouclier avait reçu l'impact de plein fouet, le couvrant au dernier instant dans sa charge suicidaire. Son empressement aurait dû lui coûter la vie. Mais il était encore là, légèrement sonné, l'acier de son bouclier encore déformé par l'impact. Et pourtant, il était le seul encore conscient.
Ses yeux encore embués parcoururent fébrilement la place : le troll était là, écrasé à terre, le visage en sang crachant ses dernières râles sur le pavé. Son souffle s'éteignait, ses yeux calcinés ne pouvaient même plus s'ouvrir. Puis il la vit, elle : Asmodée était bien là, inconsciente, ensevelie sous un étal déchiqueté.

Mais il y avait pire, car lorsque les oreilles bourdonnantes d'Anton retrouvèrent leur acquité, il entendit plus que les grésiments du feu. Bien plus. Des pas lourds ; métalliques. Le son d'une voix forte crachant ses ordres comme des piques.
Le temps s'écoulait au ralenti, mais il continuait, inéxorablement, de s'enfuir. Les cliquetis de la maille s'entrechoquant aux plaques d'acier. Ils approchaient...

... la garde arrivait !

[ [color=#ff0000]La garde approche[/color], et rien ne peut s'opposer à elle, encore moins une démone inconsciente et un orc encore sous choc de l'explosion. Il faut fuir, mais y parviendront-ils ? A moins que des secours n'arrivent ? ]


Revenir en haut
Anton
Chef de Guerre

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mai 2010
Messages: 63
Localisation: La Taverne pour boire un coup

MessagePosté le: Mer 2 Juin - 15:08 (2010)    Sujet du message: [Ville] On ne touche pas à la Famille... Répondre en citant

Anton prit Asmodée sous son bras avec le reste de force qu'il lui restait il marchant en titubant vers le château de la guilde, il devait à tout pris apporté Asmodée au château avant qu'il ne s'effondre à son tour

y parviendra-t-il ? les secours arriveront-ils à temps ? la garde les ratraperont-ils ?
_________________
Lok'tar Ogar ! Pour la Cohorte !


Revenir en haut
Skype
Asmodee
Pyromane

Hors ligne

Inscrit le: 20 Mai 2010
Messages: 72
Localisation: Suivez l'odeur de brulé, vous trouverez...

MessagePosté le: Mer 2 Juin - 16:59 (2010)    Sujet du message: [Ville] On ne touche pas à la Famille... Répondre en citant

[HRP]Bon. Faisons un petit point, voulez vous? Le roleplay de chacun c'est beaucoup amélioré dans ces derniers messages, ce que je constate avec le sourire. Cependant il y a encore un petit 'truc' qui me chiffonne. Anton, tu fait souvent des fin de post avec un suspense. Ce genre de chose c'est le maitre du jeu (ici Celania) qui les gère car c'est à elle que reviens la charge de décider de la tournure des évènements. Ce n'est pas vraiment un reproche que je fais la, mais plus une simple remarque. Bravo a tous et on continue comme ça. [/HRP]

Asmodée était hors d'état de combattre. Son bras était cassé, et elle avais reçu un choc violent en heurtant le troll. Elle n'allais pas se réveiller de si tôt, mais pour le moment ce n'était pas le plus important.

_________________


Revenir en haut
Glopi
Soldats

Hors ligne

Inscrit le: 25 Mai 2010
Messages: 52

MessagePosté le: Mer 2 Juin - 19:24 (2010)    Sujet du message: [Ville] On ne touche pas à la Famille... Répondre en citant

Des bruits lourds de métal raisonnais au loin, la garde approchais. On pouvais deviner leur expérience et leur grande formation à l'art martiale de leur foulées régulières et rapides. Chaque soldat trottinait en cadence et leur progression étaient aussi rapide qu'impressionnante.

Le mage Glopi les regarda passé, la ruelle ou il se situait était en retrait de l'axe principale et cela lui permettait d'avoir une vue global de la rue ou passais la garde.
Pestant contre la rapidité de celle-ci, il rebroussa chemin et s'élança dans les dédale de la ville, connaissant chaque raccourcie et chaque cul de sac. La recherche d'ingrédient avait obligé Glopi à emprunter des chemins obscure et grâce à cela il espérait encore arriver avant que la garde ne soit la bas et qu'elle verrouille tout accès
.



Revenir en haut
Manelius


Hors ligne

Inscrit le: 20 Mai 2010
Messages: 79
Localisation: Belgique

MessagePosté le: Mer 2 Juin - 22:03 (2010)    Sujet du message: [Ville] On ne touche pas à la Famille... Répondre en citant

Encore plus loin, dans le chateau de la Cohorte, Manelius entendit un grand bruit venant de très loin. Ce bruit fut énorme et les meubles tremblaient encore.
Il sentait que quelque chose de mal s'était produit, Maneluis grimpa 4 à 4 les escaliers de la plus haute tour de la forteresse.
Il scruta toute la ville et vit une immense fumée s'élever au loin.

-" Mince, c'est pas bon tout..."

Manelius toucha avec son flambeau un genre de bateau qui s'envola dans les airs et explosa.
Manelius avait activé le système de rassemblement de ses troupes et ainsi leur indiquer la direction pour se repérer...
_________________
COOOOHOOOORTEEE EN AVAAAANT, MAAAAAARCHE!!!


Dernière édition par Manelius le Jeu 3 Juin - 15:30 (2010); édité 1 fois
Revenir en haut
Celania
Chef de la Guilde

Hors ligne

Inscrit le: 20 Mai 2010
Messages: 165
Localisation: France

MessagePosté le: Mer 2 Juin - 22:41 (2010)    Sujet du message: [Ville] On ne touche pas à la Famille... Répondre en citant

[Au même instant, dans le palais Ducal]

Le conseiller Sebor regardait la ville d'un air soucieux. Au loin, à l'autre bout du quartier marchand, on pouvait distinguer clairement les flammes qui s'élevaient entre les maisons. Des volutes épaisses de fumée noire montait haut dans le ciel, voilant les étoiles sur le ciel nocturne.
Soudain un bruit de porte résonna derrière lui, et Atius Mantis fit son entrée d'un pas lourd. Il avait revêti son armure, et avançait d'un pas rapide, l'épée au flan.

- "Atius, quelles sont les nouvelles du quartier marchand ?" Demanda Sebor d'un ton sec.

- "J'ai dépêché une patrouille armée là-bas pour arrêter les fauteurs de trouble." Répondit le capitaine en se flanquant à ses côtés, près de la fenêtre.

- "L'incendie serait criminel ?!" S'enquit le conseiller.

- "Aucun doute possible, des bruits de combats ont été entendus."

Sebor pesta contre son imprudence.

- "Maudit Sproc, cet imbécile va tout faire raté !" Siffla-t-il entre ses dents.

Atius ouvrit de grands yeux et fusilla son maître du regard.

- "Vous avez mêlé cet abruti de troll à nos affaires ?!" S'étrangla-t-il.

- "Que croyez-vous espèce d'idiot ! Sproc est notre meilleur receleur ! Sans lui nous ne pourrions pas écouler la moitié de ces marchandises !" Rétorqua le conseiller sans se laisser démonter. "Il fallait qu'il soit au courant... mais je n'aurais jamais dû le laisser envoyer un de ses incapables de mercenaires faire le travail."

- "Le duc ne doit surtout rien savoir de tout cela !" Renchérit le capitaine corrompu.

- "Calmez-vous donc Atius." Le pria Sebor en essayant de se contrôler aussi. "La situation ne se présente pas si mal..."

Le vieux soldat fronça les sourcils d'un air interrogateur et soucieux.

- "Ce sont eux", Ajouta le conseiller. "C'est cette Guilde, cela ne fait nul doute. Et maintenant, nous avons un mobile parfaitement clair pour les faire tomber sous le coup de la justice."

- "Et pour le troll ?"

- "Vous êtes capitaine, non ?" Siffla Sebor avec un sourire malsain. "Alors faites en sorte qu'il n'ait pas survécu à l'incendie. Personne ne doit pouvoir l'interroger. Jamais."

Le vieux soldat se fendit du même sourire. De toute façon, il n'avait jamais pu supporter ce troll puant d'Ueadrag. S'il était encore vivant, il se ferait un plaisir de l'achever lui-même... "pour la justice". Il s'apprêta à sortir, lorsque son maître le hèla de nouveau :

- "Une dernière chose capitaine... ne tentez rien contre la Cohorte. Impulsifs comme ils sont, nous n'aurons aucun mal à les faire accuser à notre place pour les marchandises de contrebande de Sproc."

- "Un règlement de compte qui a mal tourné", ricana Atius. "Pour une fois je me ferais un plaisir de les arrêter au nom du Duc."

Tout deux se prirent à rire avec sournoiserie, tandis qu'au-dehors, la place d'Ocmaurth se consummait.

[Quelques minutes plus tard, sur la place d'Ocmaurth]

La patrouille arriva d'un pas rapide et militaire sur la place en ruine. Les deux formations de cinq hommes se scindèrent pour écumer les décombres à la recherche de quiconque aurait à voir avec ce désastre. A peine quelques secondes plus tard, un soldat appelait son supérieur : au milieu de Snotlings carbonisés et d'étales éventrés, les gardes trouvèrent les restes encore fumant d'un troll. Celui-ci respirait encore, à peine, et ses blessures étaient terriblement graves.
Réagissant promptement, deux hommes le stabilisèrent à l'aide de sort de soin, et l'évacuèrent malgrés son état encore critique. Mais du reste, on ne retrouva plus sur la place, qu'une série de petits cadavres et de membres éparpillés, visiblement ceux d'un Gretchin infortuné qui s'était, comme bien souvent, retrouvé entre les deux feux.  
Après plusieurs longues minutes d'investigation et d'acharnement pour éteindre les derniers incendies, la Garde se retira, ne laissant derrière elle qu'une place anéantie, d'où s'échappaient encore les fumeroles magiques qui avaient mis fin aux flammes et à la fumée.

Lorsqu'ils s'en furent allés, à peine une rue de celle empruntée par les gardes, un Guerrier Orc traînait à grand peine une démonette blessée et inconsciente. Lorsque soudain, une petite silhouette grise encapuchonnée fit son apparition, et se précipita auprès d'eux pour les aider. Au même instant, un faible et lointain signal lumineux jaillissait dans le ciel. Un rappel venu d'au-dehors de la ville, depuis le château de la Cohorte. Usant alors des raccourcis connus du petit mage pour éviter les patrouilles, renforcées par l'alerte, les trois comparses s'échappèrent dans la nuit.

Après un trajet qui leur sembla interminable, ils parvinrent enfin en lieu sûr : le Château de la guilde !

Dehors, le jour commençait déjà à darder ses premiers rayons derrière l'horizon. Mais à l'intérieur, la chance qui leur avait finalement sourit pour les aider à s'échapper, semblait vouloir leur faire défaut à nouveau : Anton était à bout de force, et Glopi peinait à retrouver son souffle après leur cavale dans les étroites ruelles de la cité. Mais pire encore, Asmodée était grièvement blessée ! Son bras cassée saignait abondament, et elle avait perdu conscience depuis de longues minutes.

Il était temps pour tous les membres de la Cohorte de se serrer les coudes et d'user de tout leur savoir pour aider leurs compagnons.


Revenir en haut
Manelius


Hors ligne

Inscrit le: 20 Mai 2010
Messages: 79
Localisation: Belgique

MessagePosté le: Mer 2 Juin - 22:50 (2010)    Sujet du message: [Ville] On ne touche pas à la Famille... Répondre en citant

Manelius, après avoir fait sauté les feux d'artifices, attendait ses compagnons à la porte principale.

-"J'espère que tout ira bien..."

Il regarda à droite et à gauche. On entendait les pas des gardes courrir.
Manelius ouvra une trape de la cachette secrete pour facilité le passage.
Il écouta dans le tunnel pour voir si ses amis passerait pas la.

-"Aller dépêchez vous bon sang..."
_________________
COOOOHOOOORTEEE EN AVAAAANT, MAAAAAARCHE!!!


Revenir en haut
Anton
Chef de Guerre

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mai 2010
Messages: 63
Localisation: La Taverne pour boire un coup

MessagePosté le: Jeu 3 Juin - 14:19 (2010)    Sujet du message: [Ville] On ne touche pas à la Famille... Répondre en citant

Renaud qui avait vu les feux d'artifices il avait courru vers la porte principale une fois arrivé...

-"Au Rapport Che....Chef?...Où il est ?..."
_________________
Lok'tar Ogar ! Pour la Cohorte !


Revenir en haut
Skype
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:25 (2018)    Sujet du message: [Ville] On ne touche pas à la Famille...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    la Cohorte XVIII Index du Forum -> Roleplay -> Ville Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6  >
Page 4 sur 6

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com